Dermatite interdigitale chez le chien: causes et traitement

Allergènes

La dermatite fait référence aux maladies de la peau accompagnées d'un processus inflammatoire et, dans certains cas, d'éruptions cutanées. L'une des variétés de ce groupe - la dermatite interdigitale - chez les chiens affecte les plis interdigitaux, le lit des griffes et parfois les coussinets des pattes. Selon les statistiques, les races de chiens comme le sharpei, les chiens de berger, les labradors, les bouledogues, les bull terriers, les pékinois sont les plus sujets aux maladies.

Types et causes de développement

La dermatite interdigitale chez un chien peut entraîner une exposition à une grande variété de facteurs externes ou internes. À cet égard, la maladie est généralement divisée en plusieurs types distincts:

  • Traumatique. La cause de la dermatite est des dommages mécaniques à la peau (ecchymose, grattage, plaies, substances irritantes pour la peau).
  • Allergique. Elle survient à la suite de l'action d'un allergène externe ou interne (y compris alimentaire).
  • Bactérien. Le processus inflammatoire dans ce cas provoque le plus souvent staphylococcus staphylococcus intermedius ou candida-like de levure.
  • Parasite. Les coupables de ce type de maladie peuvent être les tiques sous-cutanées Sarcoptes canis et Demodex canis, ainsi que les nématodes intestinaux Uncinaria stenocephala et Ancylostoma caninum.
  • Psychogène. Ce type de dermatite est diagnostiqué chez les animaux avec une organisation nerveuse fine: certains chiens sont très difficiles à survivre en se déplaçant, un nouvel environnement, une séparation d'avec le propriétaire.
  • Secondaire. Dans ce cas, la dermatite interdigitale se développe dans le contexte d'autres maladies qui entraînent une diminution de l'immunité - auto-immune, inflammatoire, infectieuse, vasculaire, tumorale.

Symptômes

Les signes cliniques typiques de la dermatite interdigitale sont:

  • Inflammation de la peau entre les doigts et les coussinets de patte;
  • Gonflement des doigts ou du membre inférieur;
  • La formation de lésions de vésicules, plaies ou pustules;
  • Tendresse fièvre de palpation, boitant.
  • Le chien devient agité, en raison de fortes démangeaisons, lèche souvent les coussinets des pattes.

Diagnostique

Le vétérinaire établit un diagnostic primaire de dermatite interdigitale chez un chien après avoir examiné l'animal. Mais pour choisir une méthode de traitement, il est nécessaire de déterminer la cause de son développement. Par conséquent, le médecin étudie attentivement l'anamnèse (alimentation de l'animal, présence de maladies concomitantes, hérédité, etc.). Ensuite, le chien est affecté à une série de tests de laboratoire: un test sanguin, des excréments, de l'urine, des frottis, des raclures ou des ponctuations prélevés dans la zone touchée. Cela vous permet d'identifier les pathogènes possibles de la maladie (agents infectieux, champignons ou parasites sous-cutanés).

Pour clarifier le diagnostic, il peut également être nécessaire de procéder à des examens du matériel (tomographie, radiographie) ou de consulter des spécialistes de professions connexes - un orthopédiste, un oncologue, un allergologue.

C'est important! Afin de garantir un diagnostic de qualité, dans les 2 à 3 jours avant le rendez-vous par le vétérinaire, la peau des pattes du chien ne peut être traitée avec rien. Sinon, les conclusions tirées lors de l'examen de l'animal peuvent ne pas être fiables.

Traitement

Chaque type de dermatite interdigitale nécessite une approche de traitement différente..

  • Avec la dermatite traumatique, la tâche principale est d'accélérer le processus de guérison de la peau endommagée. Pour ce faire, utilisez une pommade au zinc, un spray Chemi, un spray Cubatol ou une poudre de zinc cicatrisante Baldecca. Les pattes des animaux malades doivent être protégées de l'eau..
  • Si la cause de la maladie est le stress, les signes de dermatite disparaissent généralement d'eux-mêmes après qu'un chien a été traité avec des sédatifs Vet Expert Kalm Vet, Antistress Bifar, NoviPet, Sanal.
  • La sous-dermatite causée par les tiques sous-cutanées est traitée avec des médicaments antiparasitaires. En médecine vétérinaire, Ivermectin ou Ivermek est utilisé. Ces médicaments sont toxiques, par conséquent, les femelles gestantes et allaitantes ne sont pas prescrites, et en cas d'utilisation externe de ces fonds, assurez-vous de prendre des mesures pour que le chien ne puisse pas lécher le médicament de ses pattes.
  • La forme allergique de la maladie est plus difficile à traiter que les autres. Il est important d'éliminer complètement la possibilité de contact de l'animal avec l'allergène. Et s'il s'agit d'un produit alimentaire, le chien doit être soumis à un régime hypoallergénique pendant 2-3 mois. Comme moyen de traitement symptomatique, utilisez du shampooing à la chlorhexidine, au cubatol ou au goudron.
  • La dermatite bactérienne (pyodermite) se développe en présence de dommages à la suite d'une infection secondaire. Son traitement nécessite une utilisation prolongée d'antibiotiques, parfois plusieurs en même temps. Habituellement, les vétérinaires prescrivent des médicaments dont le principe actif est l'enrofloxacine: Baytril, Enroksil; Enroflon, Enroflox. Pour une meilleure cicatrisation et soulagement des démangeaisons, prescrire des agents ayant un effet desséchant, antiseptique et anti-inflammatoire: poudre de zinc de Baldecca, baume Canina cicatrisant ou solution d'alun.

Attention! Pendant le traitement, des conditions doivent être prévues pour la guérison en douceur de la peau affectée. Sa surface doit toujours être propre et sèche. Il est également important d'exclure la possibilité qu'un chien lèche les pattes enflammées. Un collier de protection spécial est recommandé à cet effet..

Mesures préventives

Pour éviter le développement d'une dermatite interdigitale, il est recommandé au chien d'organiser une alimentation de qualité à part entière, d'assurer un état mental confortable et une activité physique modérée constante. Après chaque promenade, assurez-vous de bien laver et sécher vos pieds, et si même de légères lésions cutanées sont trouvées, traitez les plaies avec un antiseptique. Le propriétaire doit s'assurer que l'animal n'a pas accès aux produits chimiques agressifs utilisés à la maison.

Pour la prévention des maladies infectieuses et parasitaires pouvant provoquer des dermatites, les meilleurs moyens sont la vaccination régulière et le traitement avec des médicaments insecticides et anthelminthiques.

Est-il possible de traiter la pododermatite indépendamment chez un chien

La sous-dermatite chez le chien est souvent détectée. La maladie survient dans le contexte d'autres pathologies et a des facteurs prédisposants. La sous-dermatite nécessite un traitement complexe, si vous soupçonnez cette maladie, vous devez montrer l'animal au vétérinaire! Des études sont en cours pour confirmer le diagnostic. Le médecin recueille une anamnèse, effectue un diagnostic différentiel.

La caractéristique de la maladie, le tableau clinique

La sous-dermatite (à ne pas confondre avec la dermatite) affecte la qualité de vie. La maladie entraîne une inflammation des pattes, les coussinets et la peau situés à proximité sont impliqués dans le processus pathologique. La pododermatite bactérienne est courante, elle survient lorsque des microbes pénètrent dans l'organisme. Le deuxième nom de la pododermatite est la pyodermite. Comment reconnaître une maladie?

Il convient de prêter attention au comportement de l'animal. Avec la pododermatite, il commence à nettoyer intensément ses pattes.

  • Vous devez regarder les coussinets, avec le développement de la maladie, ils sont rouges, humides.
  • La maladie se manifeste par des plaies sur les coussinets..
  • Des vésicules remplies de sang se forment sur les pattes.
  • Un signe caractéristique est un gonflement des pattes.
  • Lorsque l'animal poddermatit est boiteux.

La maladie peut se manifester par des processus purulents; elle se développe lorsque certains facteurs sont exposés..

Causes et facteurs prédisposants

Si le chien présente des signes de maladies fongiques ou bactériennes, une sous-dermatite est possible. La sous-dermatite allergique est courante, elle nécessite un traitement spécial, il est important d'éliminer la source des allergies. La sous-dermatite fongique attrape également les animaux de compagnie.

  1. Si le chien a une pathologie auto-immune, il est sujet à cette maladie de peau..
  2. La pyoderme se produit dans le contexte des tumeurs.
  3. L'allergie est une cause fréquente de la maladie. Dans ce cas, la pyodermite s'accompagne de démangeaisons sévères. Le chien "arrache" les pattes, à cause de cela elles rougissent encore plus.
  4. Un traumatisme aux pattes est un facteur prédisposant. Si l'animal a marché sur une épine ou un verre, une infection se produit, en raison de cette pathologie.
  5. La pathologie est souvent associée à des allergies. Si l'animal est hypersensible à la nourriture, aux poils de chat, aux produits chimiques ménagers, des symptômes de maladie allergique se produisent, une pyodermatite se développe en parallèle.
  6. Chez certains chiens, la maladie est diagnostiquée dans le contexte d'une lésion parasitaire. L'éleveur doit inspecter les poils de l'animal, et si des puces, des tiques sont détectées, commencer le traitement.
  7. Les experts estiment que certaines races sont sensibles à cette maladie: teckel, berger allemand, labrador.

Mesures diagnostiques

Pour confirmer le diagnostic, vous devez effectuer un diagnostic cytologique. Les médecins identifient ou réfutent les réactions purulentes. Un frottis est en cours d'examen. La gravité de la maladie est révélée. Certains chiens ont des lésions cutanées limitées, tandis que d'autres ont des lésions cutanées étendues. Le diagnostic différentiel vous permet de distinguer la pathologie des autres, comme la démodécie. Il est tout aussi important de différencier la pathologie des infections fongiques. La sous-dermatite du chien est divisée en 2 types.

L'asepsie survient du fait que l'animal se blesse les pattes. La maladie est associée à des lésions cutanées. Afin d'éviter la pyodermite aseptique, vous devez surveiller les quatre pattes. Vous ne pouvez pas le laisser aller à des endroits où il y a des débris, des éclats, des objets tranchants. La maladie aseptique entraîne une boiterie. L'animal boite car il ressent de la douleur en marchant. Certains chiens ont de la fièvre. Avant de traiter la pododermatite chez le chien, vous devez nettoyer les coussinets. Si l'éleveur soupçonne cette maladie chez l'animal, vous devez contacter votre vétérinaire. La novocaïne peut être utilisée pour nettoyer les pattes..

La sous-dermatite purulente est divisée en profonde et superficielle. Si le chien est diagnostiqué avec cette maladie, les structures tissulaires sont endommagées. Dans ce cas, l'animal boite. La pododermatite purulente est plus dangereuse, car les agents pathogènes purulents pénètrent dans la peau. À mesure que la maladie progresse, le chien devient mou, la température augmente.

Comment est la thérapie

Le vétérinaire détermine la cause et l'étendue de la maladie. Pour le traitement, des antiseptiques et des agents antibactériens sont prescrits. Pour éviter le développement d'un processus infectieux, vous devez respecter l'hygiène. Les pattes doivent être nettoyées de la saleté, de la poussière et des particules étrangères. Les coussinets doivent être lavés. Il est nécessaire de traiter la pathologie, qui est la cause profonde. Les médicaments antibactériens sont pris jusqu'à la disparition de la maladie..

La thérapie complexe comprend des antibiotiques. Le traitement de la pododermatite chez les chiens à la maison doit être long. La pathologie peut s'aggraver, elle revient souvent au printemps. Si la pyodermatite entre dans des stades sévères, une opération est prescrite. Une intervention chirurgicale est nécessaire si la maladie représente une menace pour la santé. Les sites d'inflammation sont ouverts, les foyers purulents en sont retirés. Pour améliorer l'état de la peau, vous devez utiliser des lotions à base d'herbes, elles aident à surmonter les démangeaisons.

Si la pathologie est associée à des allergies alimentaires, il est nécessaire d'inclure dans les aliments spéciaux, ils doivent contenir des produits hypoallergéniques. Avant d'acheter, vous devriez consulter un médecin! Si vous utilisez de la nourriture pendant 2,5 mois, le corps s'adapte à la nutrition thérapeutique et oublie l'allergène. Les aliments sont utilisés en plus de la thérapie principale, ils améliorent l'état de la peau, favorisent la croissance des cheveux, réduisent l'enflure et les démangeaisons. Une thérapie appropriée aide votre animal à se débarrasser de la boiterie.

Le traitement de la pododermatite allergique n'est pas complet sans régime. Si l'éleveur refuse d'utiliser des aliments pour animaux, des produits hypoallergéniques doivent être inclus dans l'alimentation. Le chien doit être protégé du contact avec les cosmétiques, les produits chimiques ménagers, le pollen et les poils des autres animaux. Le traitement doit être complet. Le médecin peut prescrire une thérapie combinée utilisant des antihistaminiques, des agents antibactériens. Des médicaments pour la prévention de la mycose sont recommandés. Le traitement est individuel, dans chaque cas le médecin sélectionne la tactique optimale.

Une forme auto-immune de la maladie peut être confondue avec une forme allergique. La sous-dermatite auto-immune affecte la qualité de vie, c'est difficile. Chez certains chiens, la maladie dure 10 ans et peut conduire à une myosite. Les animaux domestiques non seulement jeunes, mais aussi âgés sont sujets à la pathologie. La pyodermatite se manifeste par une boiterie, une douleur dans les coussinets.

Thérapie de la pododermatite auto-immune

Si l'animal est en surpoids et que de grandes zones de la peau sont affectées, le pronostic est décevant. Il est nécessaire d'identifier la dermatite auto-immune et de conduire la thérapie dès que possible. Pour le traitement de ce type de maladie, des injections de Dexafort sont prescrites, elles éliminent les réactions inflammatoires. Dexafort agit instantanément, dans les premières heures, l'animal ressent un soulagement. Dexafort est un médicament hormonal, il est utilisé avec l'autorisation d'un médecin. Le médicament aide à éliminer les réactions inflammatoires et allergiques, il élimine également l'œdème..

L'effet de Dexafort dure une heure, la durée maximale est de 5 jours. Une injection suffit pour 7 jours. Dans le traitement de la pododermatite auto-immune, une thérapie complexe est nécessaire. Dexafort peut être prescrit si une assistance d'urgence est requise. Le médicament n'est pas utilisé depuis longtemps. Les posologies et la fréquence d'utilisation sont différentes. Des médicaments hormonaux sont nécessaires pour traiter la pododermatite auto-immune. Si les symptômes de la pathologie ont été éliminés, le médecin prescrit des hormones.

Le traitement n'est pas complet sans prednisone. Le médicament en comprimés élimine l'inflammation, soulage l'enflure. Il est important d'effectuer un traitement des fistules, la pododermatite auto-immune peut entraîner de telles maladies. Il est nécessaire de traiter les pattes en temps opportun, sinon la maladie entraînera des complications. Pour éliminer la fistule, le médecin utilise du peroxyde d'hydrogène, le médicament Levomekol. Les médicaments sont administrés par voie intramusculaire, ils aident à éliminer les cellules mortes.

Mesures préventives

Il est nécessaire de surveiller l'animal. Après la promenade, vous devez laver et désinfecter les pattes, couper les cheveux entre les doigts..

  1. Il est nécessaire de surveiller ce que le chien mange. La nutrition doit être complète, équilibrée.
  2. Si un animal à quatre pattes est gardé dans une cabine, nettoyez-le régulièrement..
  3. Il est important de faire attention à tout changement de comportement, si nécessaire - amenez l'animal à la clinique.
  4. Si la cause de la maladie est un allergène, vous devez l'éliminer..

La thérapie doit être correcte. Les médicaments sont prescrits par un médecin, tandis que la posologie ne doit pas être dépassée. Si votre animal est allergique, vous devez en informer votre vétérinaire.

Sous-dermatite de chien: traitement à domicile

Nos petits frères, comme les gens, souffrent de nombreuses maladies d'étiologies diverses. L'une des affections les plus courantes est la pododermatite - un processus inflammatoire qui se développe principalement sur les membres d'un animal de compagnie, aux endroits de contact avec le sol (espaces interdigitaux, coussinets de patte).

Il peut y avoir de nombreux facteurs provoquant le développement de la pododermatite - pathologies oncologiques, parasitaires, auto-immunes, endocrines et autres. Dans la plupart des cas, la sous-dermatite n'est pas une maladie indépendante, se manifeste par un affaiblissement général du corps, une diminution de l'immunité et se développe souvent chez les chiens âgés.

De plus, il existe une prédisposition génétique à cette maladie, caractéristique d'une race particulière. Par exemple, les sharpei, les bouledogues, les pékinois, les bergers allemands, les teckels, les labradors souffrent souvent de sous-dermatite.

Les causes de la maladie

La principale cause de toutes les formes de cette pathologie est l'affaiblissement du système immunitaire. Avec une faible immunité, la microflore pathogène, constamment présente en une certaine quantité sur la peau, commence à renforcer et à mener une reproduction active. Dans le même temps, il est très important d'identifier la maladie qui a paralysé les défenses du corps du chien. Ce n'est qu'après cela qu'il est possible de se battre, mais pas avec la sous-dermatite elle-même, car ce n'est qu'une conséquence, mais avec une maladie majeure.

Les causes possibles de pododermatite sont les suivantes:

  • lésions cutanées fongiques;
  • infections parasitaires d'origines diverses, présence d'helminthes ou de tiques (nématodes du sol, démangeaisons, démangeaisons, etc.);
  • maladies oncologiques;
  • troubles auto-immunes (vascularite, érythème, lupus érythémateux disséminé);
  • réaction allergique générale ou dermatite allergique de contact;
  • pathologie du système endocrinien, troubles hormonaux.

De plus, des douleurs dans les jambes et une boiterie peuvent apparaître dans les situations suivantes:

  • Fissures et blessures sur les pattes;
  • irritation cutanée résultant d'un contact prolongé avec une surface de route rugueuse (asphalte, etc.);
  • objets étrangers tranchants pénétrant sous la peau en marchant.

Symptômes

Quelle que soit l'étiologie, la maladie se manifeste par les symptômes suivants:

  • Boiterie, dans les cas compliqués - absence de possibilité de mouvement indépendant;
  • membres gonflés et gonflés;
  • l'aspect rouge de la peau entre les doigts et sur les coussinets des pattes, sa douleur et son inflammation, l'apparition de fistules, d'abcès, de plaies et de plaies;
  • léchage constant des pattes, anxiété exprimée par l'animal.

Symptômes caractéristiques

Selon la nature de l'origine, chaque type de pododermatite a ses propres symptômes spécifiques..

  • La pathologie fongique ou infectieuse peut se manifester par une rougeur et une inflammation des espaces interdigitaux et des coussinets de patte, la formation d'ulcères et de lésions pustuleuses. Très probablement, la température dans cette zone augmentera.
  • En cas de réaction allergique résultant d'un contact avec un revêtement routier saupoudré d'un réactif chimique ou de sel de glace. Dans le même temps, des démangeaisons sévères rejoignent la rougeur et l'inflammation, ce qui est très inquiétant pour le chien. Dans de tels cas, les cheveux sur les pattes peuvent tomber et s'amincir..
  • Une réaction allergique générale, caractérisée par un ensemble de symptômes similaires, localisés non seulement sur les membres, mais également sur d'autres parties du corps (en particulier, sur les oreilles et le museau).
  • La sous-dermatite auto-immune est le type de maladie le plus difficile à diagnostiquer. Pour établir avec précision ce diagnostic, il faudra de nombreux tests et examens. Les symptômes sont similaires aux manifestations allergiques. De plus, la peau des paumes des mains peut se tendre et s'assombrir.
  • Troubles endocriniens et hormonaux, se manifestant de manière similaire. Les principaux symptômes sont une peau rouge et un gonflement dans la zone des espaces interdigitaux.
  • La sous-dermatite oncologique est le type de maladie le plus dangereux. Il se caractérise par l'apparition d'ulcères, de croissances, de néoplasmes de différentes formes et de joints..

Diagnostique

Lorsque les premiers symptômes de la maladie apparaissent, il est urgent de consulter un médecin qui, recueillant une anamnèse, demandera au propriétaire du chien de répondre aux questions suivantes:

  • Depuis combien de temps le malaise de l'animal commence-t-il;
  • elle est saisonnière ou chronique;
  • si le contact du chien avec d'autres tétrapodes a été noté;
  • si le malaise peut être le résultat de changements dans la nutrition et le mode de vie;
  • y a-t-il eu des tentatives de guérir l'animal à la maison.

Un diagnostic précis est établi sur la base des enquêtes et des réponses du propriétaire reçues lors de l'enquête. L'examen de l'état du chien comprend une biopsie, des études cytologiques, des tests allergiques, des tests d'urine et de sang, des tests de sensibilité aux antibiotiques.

Le diagnostic cytologique vise à identifier ou à réfuter les réactions purulentes. Un test de frottis est effectué et la gravité de la maladie est déterminée. Certains animaux ont des lésions cutanées importantes, tandis que d'autres ont des dommages cutanés limités. Il est très important de différencier la maladie des infections fongiques..

La podermatite chez les animaux est divisée en deux types.

Pododermatite aseptique. Il se développe à la suite d'un traumatisme aux membres. La maladie est associée à des lésions cutanées. Pour éviter de telles situations, vous devez surveiller votre ami à queue et ne pas le laisser aller dans des endroits manifestement dangereux où il y a beaucoup de fragments, de débris, d'objets pointus. La pododermatite aseptique provoque une boiterie. Le chien a un petit oreiller sur sa patte, il ressent de la douleur en marchant, commence à boiter. Chez certains animaux, une augmentation de la température corporelle.

Avant de commencer le traitement de cette maladie, il est nécessaire de nettoyer soigneusement, mais soigneusement les coussinets de patte de la saleté, en utilisant Novocaine. Si vous soupçonnez une pododermatite aseptique, vous devriez consulter un spécialiste.

La sous-dermatite purulente est divisée en deux types: superficielle et profonde. Ce type de maladie est diagnostiqué avec des dommages aux structures tissulaires. Dans de tels cas, le chien commence à boiter. Un type de maladie purulente est plus dangereux, car les agents pathogènes purulents pénètrent dans la peau. Avec le développement de la maladie, la température de l'animal augmente, il commence à boiter, et lorsqu'il est pressé sur la patte, le chien ressent une douleur intense et des gémissements.

Traitement

Les lésions individuelles sont traitées avec des médicaments antiseptiques. Il peut s'agir des médicaments suivants:

  • Pommade streptocide;
  • Chlorhexidine;
  • Tétracycline.

Avec la pododermatite interdigitale de forme légère, les antibiotiques ne sont pas prescrits. Les pattes doivent être lavées régulièrement à l'eau tiède et au savon..

Les lésions multiples nécessitent une approche différente. Tout d'abord, le médecin traite la maladie sous-jacente avec un traitement antibactérien. Dans ce cas, le médicament est administré à l'animal jusqu'à ce que tous les symptômes disparaissent et pendant encore deux semaines par la suite. Plusieurs fois par jour, il est nécessaire de nettoyer la peau entre les doigts. En guérissant la maladie sous-jacente, vous sauverez l'animal de la pododermatite.

Le traitement de la pododermptite nécessite beaucoup de temps. Il ne faut pas oublier qu'il y a toujours un risque de rechute.

Habituellement, la progression de la maladie est observée en hiver en raison du fait que les pattes du chien sont mouillées pendant une longue période, ce qui crée des conditions idéales pour le développement de micro-organismes pathogènes.

Afin d'identifier la microflore pathogène à l'origine de la maladie, un grattage de la zone affectée et un frottis pour la culture bactérienne sont prélevés sur le chien. Le grattage peut confirmer ou infirmer la présence d'une tique sous-cutanée demodex. À l'aide d'un frottis, le champignon de levure Malassesia est souvent détecté, ce qui complique considérablement le traitement de la pododermatite. Pour soulager l'état de l'animal, soulager les démangeaisons et éliminer la douleur, le chien reçoit des compresses à base de plantes avec effet antiseptique.

La prévention

La podermatite est une maladie plutôt insidieuse qui a une longue période de traitement et est dangereuse pour ses rechutes. Par conséquent, chaque propriétaire d'animaux doit prendre certaines mesures visant à réduire la probabilité de développer une maladie. Le propriétaire doit prendre soin de ce qui suit:

  • Effectuez une inspection régulière de la peau de l'animal, évitez l'apparition de parasites externes et éliminez-les à temps.
  • Surveiller la longueur des griffes du chien.
  • Gardez votre volière ou votre niche propre.
  • Coupez les cheveux régulièrement dans les espaces interdigitaux.
  • Équilibrez le régime alimentaire de votre animal.
  • Effectuer un traitement hygiénique du tapis sur lequel l'animal dort, ainsi que de ses bols.
  • Après les promenades quotidiennes, lavez les pattes du chien et séchez-les bien.
  • Essayez de protéger l'animal de communiquer avec des parents sans-abri malades.
  • Aux premiers symptômes de la pododermatite, contactez immédiatement une clinique vétérinaire.
  • Suivez clairement la prescription du médecin sans arrêter le traitement, même au premier signe d'une meilleure santé animale.

Certaines races nécessitent des soins des membres particulièrement soignés - Yorkshire terriers, caniches, Pékinois. Ces animaux doivent régulièrement se couper les ongles et se couper les cheveux entre les doigts. Pour une promenade, il est préférable de porter des chaussures imperméables pour le chien, qui offriront une protection contre le sel, la neige, l'eau et les réactifs. Ou frottez les pattes de l'animal avec de la cire spéciale.

Faites plus attention à votre animal de compagnie à queue, surveillez son état, répondez à tout changement en temps opportun et votre animal sera en bonne santé, joyeux et joyeux pendant de nombreuses années..

Sous-dermatite du chien: symptômes et traitement

La sous-dermatite est une maladie assez courante chez le chien. Dans le même temps, nos animaux de compagnie se lèchent constamment les pattes, une rougeur de leurs pattes est observée. La sous-dermatite ne se manifeste pas comme une maladie indépendante, mais comme un symptôme général du malaise d'un animal. Pour un traitement rapide et efficace de la pododermatite, vous devez immédiatement contacter un spécialiste pour établir un diagnostic précis et une surveillance supplémentaire du chien.

Sous-dermatite - inflammation des coussinets de patte chez les animaux. La pododermatite bactérienne est le résultat d'une infection microbienne profonde des doigts du chien. Par rapport à diverses raisons étiologiques, la sous-dermatite est une pathologie secondaire. Il existe d'autres noms pour la maladie, tels que la pyodermite interdigitale. La podermatite est une maladie et un phénomène assez courants chez les animaux.

Les premiers symptômes peuvent être vus lorsque le chien commence à se lécher les pattes, tandis que la peau est rougie et humide.

Les symptômes de la pododermatite

  1. Blessures au bout des doigts d'un chien.
  2. Ampoules de patte sanglante.
  3. Gonflement des pattes du chien.
  4. Boiterie lors de la marche.
  5. Processus purulents.

La survenue de la pododermatite de la maladie est précédée de plusieurs facteurs à l'origine de cette maladie. Les principaux facteurs de provocation actifs sont les agents bactériens, les champignons, les facteurs parasitaires ou les manifestations allergiques.

Tout type de champignon pathogène provoque une sous-dermatite fongique. Le lupus érythémateux ou la vascularite peuvent provoquer une sous-dermatite basée sur une étiologie auto-immune. Les tumeurs peuvent également devenir des facteurs. Le plus souvent, c'est un mélanome et un papillome.

Les causes de la maladie

Les causes de la pododermatite se manifestent par des lésions uniques et multiples.

Avec des lésions uniques, les causes principales sont les suivantes:

  • Blessure aux doigts d'animaux - coups de pierre, chaleur.
  • Corps étrangers dans les tissus des chiens - épines, lunettes.
  • Processus oncologiques - tumeur, plasmacytomes.

Causes de lésions multiples:

  1. Parasites sur la peau d'un chien - tiques, puces.
  2. Lésions cutanées fongiques.
  3. Allergie - alimentaire, domestique.
  4. Troubles du système endocrinien d'un animal de compagnie - hypothyroïdie, hypreadrenocorticism.
  5. Troubles du système auto-immun.
  6. Facteurs exceptionnels dans le développement du chiot. Les bergers allemands, Pékinois, Teckel et Labrador sont plus sensibles aux maladies.

Diagnostic de la sous-dermatite

Tout d'abord, des études cytologiques sont effectuées qui affectent la détection des processus purulents. Dans un frottis, avec sous-dermatite, des cocci ou des bâtons sont présents. Lors du diagnostic, le degré de lésion cutanée est établi. L'inflammation cutanée peut être limitée ou fréquente..

Il existe un certain nombre de maladies qui devraient être distinguées par des symptômes de pododermatite. Ce sont des maladies telles que la démodécie ou l'actinomycose, la mycobactériose ou les infections fongiques.

La sous-dermatite peut être purulente et aseptique.

La pododermatite aseptique est observée en raison de contusions aux jambes, de pincements ou de longues promenades sur des routes dures et accidentées. Les principaux signes de pododermatite aseptique sont la boiterie lors de la marche et les sensations douloureuses de l'animal lors de la compression des pattes et des zones touchées. Une augmentation de la température du chien peut également être observée. Pour le traitement, le chien doit nettoyer les coussinets de patte, de la novocaïne est utilisée si nécessaire.

La pododermatite purulente peut être profonde et superficielle. Avec une sous-dermatite purulente profonde, les tissus de la base de la peau sont affectés. Ces symptômes surviennent lorsque des microbes pyogènes pénètrent dans la base de la peau. En même temps, le chien commence à boiter, la température corporelle augmente et lorsqu'il est pressé sur la patte, l'animal ressent une vive douleur intense.

Traitement

Dans le cas de lésions uniques établies, un traitement avec des médicaments antiseptiques, par exemple la chlorhexidine, est effectué. Dans le même temps, un traitement antibactérien n'est pas nécessaire. Les coussinets de patte de chien doivent être soigneusement lavés.

En cas de diagnostic de lésions multiples, une lutte est en cours avec la base de la maladie. Dans de telles situations, l'utilisation d'une thérapie antibactérienne est recommandée. La réception des antibiotiques est calculée sur une cure jusqu'à disparition des symptômes et 2 semaines après la disparition des processus inflammatoires. En plus de prendre des antibiotiques, les zones interdigitales sont également nettoyées..

Le traitement prend une période assez longue. Il existe des cas de récidive de pododermatite. Plus souvent, la maladie évolue pendant l'intersaison et en hiver, lorsque les pattes du chien sont souvent importantes.

Pour atténuer l'état général du chien, il est recommandé d'utiliser des lotions de préparations à base de plantes. De telles actions aideront à anesthésier les zones touchées et à soulager les démangeaisons..

Prévention de la pododermatite

Afin de prévenir et de réduire le risque de pododermatite, les recommandations suivantes pour prendre soin du chien doivent être suivies:

  1. Coupez les griffes de l'animal à temps, surveillez leur longueur.
  2. Couper les cheveux entre les doigts.
  3. Gardez l'enclos, la niche ou la niche du chien propres.
  4. Nettoyez l'endroit où le chien dort et gardez sa vaisselle propre.
  5. Surveillez l'alimentation de votre chien, gardez une alimentation équilibrée.
  6. Après avoir marché et, si nécessaire, lavez les pattes de votre animal.

Surveillez votre animal et soyez attentif à tous les changements dans le corps de votre animal. Effectuer régulièrement des examens d'un animal de compagnie dans une clinique vétérinaire, spécialistes. En cas de pododermatite due à un allergène, excluez l'allergène de l'alimentation ou de l'environnement du séjour du chien. La détection rapide des symptômes de la maladie vous permet de la guérir rapidement.

Furonculose interdigitale des chiens (kystes interdigitaux des chiens)

Texte de l'article et photo du livre PETITE DERMATOLOGIE ANIMALE UN ATLAS COULEUR ET GUIDE THÉRAPEUTIQUE 2017

Traduction de l'anglais: vétérinaire Vasiliev AV

Caractéristiques

Diagnostics différentiels

Diagnostic

Traitement et pronostic

Photo 1 Kyste interdigital. Un gros kyste mou dans l'espace interdigital est typique de cette maladie.

Photo 2 Furonculose interdigitale des chiens. Un gonflement sévère des tissus dans l'espace interdigital a été causé par une furonculose traumatique et une infection bactérienne subséquente.

Photo 3 Kyste interdigité de chiens. Kyste interdigital avec exsudat humide et ecchymoses dans les tissus environnants

Photo 4 Furonculose interdigitale des chiens. Les doigts sont séparés, montrant l'espace interdigital qui ressemble à une ecchymose. La peau apparaît fine, avec une zone focale d'exsudat sous la forme d'un abcès focal.

Photo 5 Furonculose interdigitale des chiens. Le clinicien serre doucement les parties latérales de la lésion afin de démontrer la présence de poils dans la cavité d'abcès. Cette technique n'est pas recommandée car les dommages internes à la lésion peuvent améliorer la cellulite et les cicatrices..

Photo 6 Furonculose interdigitale des chiens. Le matériau extrudé comprend l'exsudat et de nombreux cheveux. Ces cheveux agissent comme un corps étranger et une source d'infection secondaire récurrente..

Photo 7 Kyste interdigital de chiens. Petit kyste interdigital.

Photo 8 Furonculose interdigitale des chiens. Le tissu interdigité est affecté en raison d'une grave infiltration pyogranulomateuse, qui entraîne une cellulite

Photo 9 Furonculose interdigitale des chiens. Augmentation marquée du volume interdigital causée par une inflammation chronique

Photo 10 Kyste interdigité de chiens. Kyste interdigital focal, qui est déchiré et l'exsudat purulent se démarque.

Photo 11 Furonculose interdigitale des chiens. Cellulite interdigitale sévère avec ulcération profonde.

Photo 12 Kyste interdigital de chiens. Ce kyste interdigital (furonculose interdigital) n'a été découvert qu'après cela. comment les doigts se sont écartés pour examiner l'espace interdigital

Pododermatite interdigitale chez un chien: causes et méthodes de traitement

Étant donné que les chiens ne portent généralement pas de chaussures, leurs pattes courent un risque accru de dommages lorsqu'ils se déplacent sur un sol gelé, un sol rocheux, de l'asphalte, etc. Dans ce contexte, les animaux souffrent souvent de dommages aux coussinets des pieds, de blessures et d'abrasion. Lorsque ces derniers sont ensemencés de microflore pathogène, une sous-dermatite interdigitale survient chez le chien.

Informations de base

Le terme «pododermatite» ne doit pas être considéré comme le diagnostic final. Le fait est que le mot cela signifie une inflammation des pattes, mais cela peut être causé par un grand nombre de causes et d'agents pathogènes. De plus, la pododermatite "interdigitale" est rare - en règle générale, le processus pathologique se propage dans toute la semelle.

C'est pour cette raison qu'il est extrêmement important de poser un diagnostic correct, en identifiant la véritable cause profonde de la maladie. L'histoire de la maladie, l'âge de l'animal, la présence d'autres pathologies dermatologiques (la présence de démangeaisons), les maladies systémiques, sont des facteurs prédisposants. Ils servent souvent de «déclencheurs» à la pododermatite. Nous décrivons d'autres conditions pathologiques qui peuvent entraîner une maladie..

Allergie. Sa caractéristique est des démangeaisons constantes, des problèmes de peau, le développement d'une dermatite sur d'autres parties du corps. De plus, la pathologie d'origine allergique est susceptible d'être saisonnière (c'est-à-dire qu'à la fin de l'automne, en hiver ou au début du printemps, sa probabilité est moindre). En règle générale, dans ce cas, les membres de l'animal gonflent sensiblement, deviennent chauds. Les pattes du chien deviennent comme des bas, car l'animal les lèche constamment. Il convient de rappeler que la tendance aux allergies augmente avec l'âge.

Les maladies auto-immunes, telles que le pemphigus et le lupus, peuvent également provoquer une sous-dermatite. Les lésions cutanées dans ce cas sont beaucoup plus dures que par le passé. Les coussinets gonflent d'abord, se resserrent, deviennent douloureux. Il est difficile pour un animal de se déplacer sur des surfaces dures. Dans la plupart des cas, des lésions apparaissent sur d'autres parties du corps (par exemple, des croûtes sur le museau et les oreilles), l'animal se sent déprimé, il est apathique et ne mange pas.

Autres causes de la maladie

Les maladies du pancréas et du foie peuvent également déclencher l'apparition d'une pododermatite. Les pattes deviennent très rigides et dures, les espaces interdigitaux sont également grossiers et des fissures profondes d'aspect désagréable y apparaissent. De petites blessures, des ulcères et une érosion se produisent sur toutes les muqueuses visibles. Le diagnostic est difficile - des examens systémiques du corps du chien sont nécessaires, des échantillons de tissus sont prélevés (biopsie).

Les champignons sont la deuxième cause fréquente d'inflammation des coussinets de patte. Des champignons pathogènes tombent sur les pattes lors du déplacement de l'animal à travers le sol. Pire encore, lorsque les griffes sont touchées: elles deviennent "lâches", se développent en espaces interdigitaux. Une telle sous-dermatite est très difficile.

Veuillez noter que cette variante de la maladie peut être dangereuse pour les personnes..

Parfois, la maladie se développe sur un fond de gale. Une distinction est faite entre la variété zood (qui est contagieuse pour les autres animaux et les humains) et la démodécie, qui est théoriquement non contagieuse. Avec la démodécie, les dommages aux coussinets des pattes sont assez caractéristiques - ils deviennent très enflés et douloureux.

De plus, avec les infections transmises par les tiques, la probabilité d'inflammation est considérablement augmentée en raison de l'action de la microflore pathogène et conditionnellement pathogène. Pour poser un diagnostic précis, le vétérinaire effectuera quelques raclages de la peau. Si votre chien a moins de deux ans, il est recommandé de le castrer, car la démodécie est actuellement considérée comme une maladie héréditaire. Il n'est pas souhaitable que la pathologie se propage.

En milieu urbain, la sous-dermatite interdigitale est un phénomène très courant. Il se développe sous l'action de nombreux produits chimiques sur la peau des pattes, qui traitent la chaussée et les trottoirs. De plus, les huiles et autres «sorties» automobiles ont également un effet néfaste sur l'état de la peau..

Dans de rares cas, non seulement l'inflammation des coussinets de patte se développe, mais les griffes sont également rejetées. Le processus est extrêmement douloureux, le chien ne peut pas marcher normalement. Lorsque de tels symptômes apparaissent, l'animal doit être immédiatement montré au vétérinaire, car un tableau clinique similaire est assez typique pour les maladies auto-immunes.

Techniques thérapeutiques

Dans la plupart des cas, une infection bactérienne secondaire est présente et, par conséquent, des antibiotiques à large spectre sont prescrits à l'animal. Avec la défaite des couches profondes de la peau, la période de traitement peut atteindre deux à trois mois.

Pire encore, si une infection fongique de la peau des pattes a été détectée. Les préparations pour le traitement des mycoses sont coûteuses et la durée du traitement peut atteindre six mois ou plus. Dans les cas graves, vous devez retirer complètement les griffes. Les chiens malades (vous devriez en discuter avec votre vétérinaire) lavez régulièrement les pattes blessées avec des solutions antiseptiques. Évitez de promener l'animal sur des surfaces dures (asphalte, sol rocheux). S'il n'y a pas d'autres endroits pour marcher, vous devez mettre des «couvre-chaussures» spéciaux.

Les animaux reçoivent beaucoup d'acides gras essentiels (avec de l'huile de poisson), une inflammation sévère peut être traitée avec des glucocorticoïdes. Avec une étiologie fongique du processus, ces derniers sont prescrits avec une extrême prudence, car les stéroïdes, lorsqu'ils sont pris pendant longtemps, immunisent fortement les plantes et contribuent au développement des mêmes maladies fongiques.

Est-il possible de traiter la pododermatite indépendamment chez un chien

De quoi s'agit-il

Un autre nom pour la pododermatite est la pyodermite interdigitale, les chiens très excitables avec une "organisation mentale fine", les teckels, les sharpei, les bouledogues, le Great Dane, les boxeurs y sont sujets. Souvent diagnostiquée avec une sous-dermatite dans un Labrador, à la suite d'un léchage obsessionnel entre les doigts des pattes avant.

Le processus inflammatoire affecte les endroits sur les jambes, qui sont plus en contact avec le sol (neige, asphalte) - coussinets. Des taches plus rouges apparaissent sur eux et entre les doigts, qui augmentent progressivement en largeur, capturant les zones de peau saine.

Chez les chiens vivant en ville, les cas de pododermatite augmentent en hiver, à cause du contact avec la neige saupoudrée de réactifs.

L'affaiblissement du système immunitaire provoque le développement d'une microflore opportuniste, constamment présente sur la peau (malaisie), mais la majeure partie de la vie du chien est en "mode sommeil".

Mesures préventives

Il est nécessaire de surveiller l'animal. Après la promenade, vous devez laver et désinfecter les pattes, couper les cheveux entre les doigts..

  1. Il est nécessaire de surveiller ce que le chien mange. La nutrition doit être complète, équilibrée.
  2. Si un animal à quatre pattes est gardé dans une cabine, nettoyez-le régulièrement..
  3. Il est important de faire attention à tout changement de comportement, si nécessaire - amenez l'animal à la clinique.
  4. Si la cause de la maladie est un allergène, vous devez l'éliminer..

La thérapie doit être correcte. Les médicaments sont prescrits par un médecin, tandis que la posologie ne doit pas être dépassée. Si votre animal est allergique, vous devez en informer votre vétérinaire.

En train de lire:

  1. Sept signes et remèdes pour se débarrasser des puces chez les chiens
  2. Troubles de la glande thyroïde chez le chien (hypothyroïdie)
  3. American Cocker Spaniel - un chasseur agile et un ami fidèle
  4. Comment reconnaître les signes d'empoisonnement chez le rat

Les causes

Si la peau n'est affectée que dans quelques endroits, la maladie progresse bien et peut-être même un traitement à domicile.

Liste des causes caractéristiques:

  1. Blessures. Facteurs pouvant causer des dommages, masse - perforation de la pierre, températures élevées ou basses, etc..
  2. Corps étranger. Les graines de certains types d'herbes pénètrent dans les couches superficielles de la peau, provoquant un processus inflammatoire. Les pointes, les copeaux de bois sont également dangereux..
  3. Tumeurs Chez les chiens après 5-6 ans, une sous-dermatite se développe en raison du développement de processus de type tumoral, en particulier le carcinome épidermoïde, le plasmacytome, etc..

Des lésions étendues et sévères avec pododermatite bactérienne chez le chien peuvent se développer dans le contexte d'autres maladies:

  1. Ankylostomes, tiques, puces, trichures.
  2. Dermatophytose ou champignon.
  3. Allergie alimentaire, réaction corporelle à un ou plusieurs composants de l'alimentation.
  4. Pathologie du système endocrinien. Le plus souvent, les symptômes de la pododermatite s'accompagnent d'un faible niveau d'hormones thyroïdiennes, du syndrome de Cushing ou d'une quantité excessive d'hormones produites par le cortex surrénalien.
  5. Défaillances du système immunitaire.

Photo clinique et photographies de pododermatite chez le chien

La symptomatologie de la maladie dépend de la cause de l'inflammation. Par exemple, s'il s'agit d'une infection, les coussinets sont rouges, ils peuvent gonfler. La température est élevée localement. Des pustules, des ulcères sont visibles, du pus suintant est parfois visible. Si la maladie est détectée sous une forme grave, la calvitie des membres du chien peut être remarquée..

Pour des raisons allergiques, l'apparence de la peau est similaire à la version précédente, mais la température n'augmente pas. Une démangeaison importante est la démangeaison: l'animal lèche et gratte constamment les membres. À la suite d'un léchage constant, la laine commence à tomber. Celui qui reste est constamment humide et collant.

Important: Si une allergie survient au contact d'un allergène, seuls les coussinets seront enflammés, alors qu'en cas d'allergie générale, la pathologie est observée sur le visage, les oreilles, le corps.

C'est mauvais si une maladie auto-immune provoque une sous-dermatite. Dans ce cas, des ulcères et des croûtes apparaissent dans tout le corps. La peau devient dense, foncée, sujette aux allergies. Ce type de maladie n'est pas si facile à détecter, car de nombreux tests complexes sont nécessaires..

Si la sous-dermatite est causée par l'oncologie, ses manifestations dépendent du type de tumeur. Des phoques, des ulcères et des néoplasmes peuvent survenir. Si vous soupçonnez un cancer, vous devez immédiatement consulter un spécialiste. Avec chaque jour de retard, le risque de décès pour l'animal augmente.

Symptômes caractéristiques

Les signes de pododermatite se manifestent le plus souvent sur les membres antérieurs..

Ce que l'on peut voir:

  • rougeur sévère de la peau;
  • la formation de pustules;
  • formation de nodules.

Visuellement visibles sont des nodules, des vésicules, des fistules, des taches chauves et des foyers de peau avec des poches importantes. Souvent, les pattes démangent, ce qui fait que le chien les lèche constamment et aggrave encore plus les symptômes..

Avec un fort processus inflammatoire, une boiterie et une augmentation des ganglions lymphatiques voisins peuvent apparaître.

Mesures préventives

La meilleure prévention est le respect rigoureux des règles de maintien de l'animal - hygiène des pattes, organisation d'un mode de vie sain, visites régulières chez le vétérinaire.

Pour respecter ces règles, vous avez besoin de:

  • raccourcir rapidement les griffes envahies;
  • couper les cheveux poussant entre les doigts et autour des oreillers;
  • effectuer régulièrement des vermifuges et détruire les parasites cutanés;
  • garder le chien propre;
  • se laver les pattes après avoir marché.

Soyez attentif à votre animal de compagnie. Plus tôt vous remarquerez des symptômes et agissez, plus vite la guérison viendra..

Diagnostique

Pour que le traitement de la pododermatite soit aussi efficace que possible, il est nécessaire de confirmer avec précision le diagnostic. Pour cela, un examen cytologique du foyer purulent est effectué. Avec la sous-dermatite, le staphylus et / ou les streptocoques, des bâtons se trouvent dans les frottis..

Lors de l'examen des tissus, des zones de pus, des furoncles, des follicules sont trouvés.

Un chien suspect de pododermatite est examiné et exclut les maladies similaires dans le tableau clinique:

  1. Dermite maasseuse (levure).
  2. Démodécose.
  3. Actinomycose.
  4. Mycobactériose.

Les processus néoplasiques et les maladies auto-immunes sont nécessairement exclus, chaque pathologie de la liste présente des symptômes similaires à la pododermatite, mais ils doivent être traités différemment.

Fissuration ou rupture des griffes

Un problème survient si, après une blessure aux pattes ou à la griffe à temps, le chien n'a pas été aidé à temps. Le chien boite et gémit lors de l'examen, une suppuration ou une chute de la griffe est observée dans la patte. Pour éviter sa perte complète, des compresses adoucissantes à l'huile sont fabriquées, la griffe est traitée avec des antiseptiques.

Traitement

Il est éliminé en enlevant l'extrémité coupante de l'ongle ou de la fissure avec un couteau tranchant, puis la section de la coupe est recouverte d'époxy. Ainsi, la griffe de l'animal peut être sauvée. Si la base de la griffe est endommagée, elle est traitée avec un antiseptique, après avoir été séchée et recouverte d'iode. Ensuite, les bavures et les griffes cassées sont coupées avec des ciseaux et enduites de streptocide ou d'un mélange de manganèse avec de l'acide borique. Les aérosols - «Ungutil» ou «Cubatol» conviennent également. Après le traitement, un bandage protecteur est appliqué sur la patte..

Les bases du traitement

L'ensemble du processus de traitement est basé sur la cause qui a provoqué les symptômes de la pododermatite. À la maison, il n'est pas interdit de se faire soigner, mais le chien doit être sous surveillance constante.

La prescription des médicaments est effectuée par un vétérinaire, il n'est pas recommandé d'utiliser vous-même des onguents, des injections ou des agents antibactériens, un schéma thérapeutique mal utilisé n'apportera pas au mieux des résultats. Au pire, cela augmentera les symptômes..

En présence d'inflammation bactérienne, des antibiotiques d'action locale et systémique sont prescrits. Il est important de ne pas arrêter le cours au premier signe d'amélioration, sinon les bactéries "étranglées" lèveront à nouveau la tête et la maladie reviendra.

Qu'est-ce qui cause la maladie?

Considérez les principaux facteurs qui provoquent l'apparition de cette maladie. Alors, voici une courte liste d'entre eux:

  • Agents bactériens. Très probablement, le coupable de la maladie est le staphylocoque, le proteus, le Pseudomonas aeruginosa ou certains types de streptocoques, la blastomycose ou la cryptococcose.
  • Sous-dermatite fongique. Tout type de champignon pathogène.
  • Parasite. Démangeaisons, nématodes du sol et ankylostomes.
  • Allergique. Atopie ou allergies saisonnières, allergies alimentaires, dermatite allergique de contact.
  • Étiologie auto-immune: lupus érythémateux disséminé, érythème, nécrolyse épidermique, vascularite et autres pathologies similaires.
  • Hormonal Hypothyroïdie, hypercorticisme (maladie de Cushing). Un tel résultat est fréquent dans le cas de certaines violations du foie.
  • Tumeurs Les plus courants sont le mélanome, le papillome inversé, l'adénocarcinome exocrine.

Séparément, nous devons nous attarder sur les facteurs environnementaux négatifs. Les pattes de pattes de chien ne tolèrent pas un fonctionnement prolongé sur des surfaces pavées, ainsi que les effets des réactifs routiers utilisés pour contrer la formation de glace.

Champignon entre les orteils: comment et quoi traiter, remèdes efficaces

Les signes les plus visibles de mycose cutanée sont des rougeurs, des démangeaisons et une desquamation des zones touchées. Le champignon entre les orteils est également déterminé par un épiderme pleurant et une odeur désagréable. Si elle n'est pas traitée, la maladie se propage à une peau saine du pied et à tous les plis interdigitaux..

Les spores fongiques pénètrent dans les parties du pied où la peau est sensible. Sous l'influence de l'activité du parasite, l'épiderme se mouille et se détruit. Le champignon détruit les protéines de la peau, les mange, multiplie et sécrète les produits toxiques de son métabolisme..

Important! Les hommes sont plus sensibles à l'infection fongique du pied en raison du port constant de chaussures fermées et de la transpiration excessive des pieds.

Chez les femmes, la dermatomycose des jambes est plus fréquente chez les athlètes. Un certain risque est l'intérêt pour la pédicure, surtout en l'absence de stérilisation des instruments.

Lorsqu'une forte immunité supprime l'infection, la maladie se déroule sous une forme effacée. Une personne ressent parfois des démangeaisons de la peau entre les doigts, elle y observe également l'exfoliation de l'épiderme. La transpiration et les procédures d'eau entraînent généralement une gêne accrue.

Effacé. Le pelage est léger, se manifestant dans l'intervalle entre le dernier et l'avant-dernier doigt des membres inférieurs.

Hyperkératosique. Peeling, un petit nombre de vésicules, des plaques ressemblant à des cors, l'inconfort s'intensifie la nuit.

Croissant. Rougeur enflée, peau suintante entre les doigts, l'épiderme se ramollit rapidement, se recouvre d'érosion, de fissures, ce qui provoque des douleurs.

Attention! Le processus inflammatoire et le mouillage se produisent plus intensément chez les jeunes et les adultes. Chez les personnes âgées, la pente cutanée

03 juil. · L'oreille de l'épouse est absorbée; et la vie entre les drogues. entre les cours, il y avait des fissures. Avec une maladie spécifique à l'automne, la femme a des rougeurs, de la saleté entre les risques.

La peau entre les médicaments et les maladies de la patte que de partager. entre vos doigts. La peau entre les cours et les graphiques des pattes que pour commencer. entre les drogues.

Sensation entre les médicaments et les muscles des pattes que de changer. entre les risques. La peau entre les plats et les pattes que d'appliquer. entre les globules rouges. Je vous demande d'aller chercher des conseils sur la façon de traiter l'érythème fessier entre les doigts. Les cheveux seraient-ils épuisés? 03 juil. · L'oreille de maman est ajoutée; et manger entre les plats. entre les épisodes, il y avait des fissures avec.

Il y a déjà des progrès à savoir le ralentissement des pattes, pour nous le personnel a des rougeurs entre les risques. La prison a une inflammation de la peau entre les pattes sunnites, si votre mère en a une. 03 juil. · Oublier l'oreille de la femme; et rougeur entre les médicaments. entre les indices étaient des fissures avec. Où et comment fonctionne une allergie chez une femme. que les drogues. Ensuite sur les détails ou entre les doigts. Que d'autres diminuent entre les doigts. Admiration entre les îles des pattes de la mère.

Dans les pots-de-vin, l'inflammation de la diffusion entre les orteils dégouline si le chien le dit. Il y a déjà le niveau d'exclusion des pattes, que l'on ait un certain nombre de rougeurs entre les globules rouges. Démangeaisons sévères et animaux entre les protéines et quoi remplacer, seulement entre 2 récepteurs.

03 juil. · Kalit oreille de la femme; et rougeur entre les cours. entre les saisons, il y avait des fissures. Combien et comment l'activité est affichée chez la femme. les meilleurs sanatoriums en Russie pour le traitement du système musculo-squelettique que re

La bosse sur la patte signale le plus souvent une écharde ou une ecchymose, donc la première chose à faire est d'examiner attentivement le membre de l'animal. S'il y a un éclat, retirez-le et traitez la plaie. C’est plus difficile si l’éclat pénétrait profondément sous la peau et apportait de la saleté. L'inflammation apparaît sur place, pour le traitement de laquelle une cure d'antibiotiques est prescrite.


Une bosse sur la patte signale le plus souvent une écharde ou une ecchymose

Parfois, une bosse sur une patte peut parler de problèmes beaucoup plus graves, leur traitement sera beaucoup plus difficile. Les maladies des chiens les plus courantes sont présentées ci-dessous..

Symptomatologie

Les principaux signes de la maladie d'un animal de compagnie s'accompagnent de boiterie, d'une tendance à la passivité, d'une perte d'intérêt pour les jeux et d'une attention accrue du chien envers la partie malade du corps. Un examen détaillé des pattes révèle les manifestations suivantes de la maladie:

  • rougeur;
  • gonflement de la zone touchée;
  • démangeaison
  • processus nécrotiques (mort des tissus);
  • chute de cheveux;
  • ulcères sur la peau entre les doigts;
  • la formation d'ulcères;
  • la présence de phoques;
  • changement de la couleur naturelle des coussinets;
  • augmentation de la température générale et locale.

La manifestation de tous les symptômes à la fois n'est pas nécessaire, car ils sont causés par les causes du développement de la dermatite.

Par exemple, la forme allergique n'implique pas de formations et d'ulcères purulents et les tissus enflammés rougissent, gonflent et démangent. Dans le même temps, il est possible de différencier la dermatite infectieuse de la dermatite hormonale uniquement par la méthode de laboratoire, car ils ont un tableau symptomatique similaire.

Techniques thérapeutiques

Dans la plupart des cas, une infection bactérienne secondaire est présente et, par conséquent, des antibiotiques à large spectre sont prescrits à l'animal. Avec la défaite des couches profondes de la peau, la période de traitement peut atteindre deux à trois mois.

Pire encore, si une infection fongique de la peau des pattes a été détectée. Les préparations pour le traitement des mycoses sont coûteuses et la durée du traitement peut atteindre six mois ou plus. Dans les cas graves, vous devez retirer complètement les griffes. Les chiens malades (vous devriez en discuter avec votre vétérinaire) lavez régulièrement les pattes affectées avec des solutions antiseptiques.

Les animaux reçoivent beaucoup d'acides gras essentiels (avec de l'huile de poisson), une inflammation sévère peut être traitée avec des glucocorticoïdes. Avec une étiologie fongique du processus, ces derniers sont prescrits avec une extrême prudence, car les stéroïdes, lorsqu'ils sont pris pendant longtemps, immunisent fortement les plantes et contribuent au développement des mêmes maladies fongiques.

Rougeur entre les coussinets sur la patte

Il est caractéristique des chiens de chasse et d'assistance. Il provient d'une longue course sur un terrain accidenté, un sol gelé, de la neige glacée et une route avec du sable grossier. Parmi les symptômes, il y a le refus du chien de bouger, tandis qu'en marchant, l'animal ne veut pas se fier au membre. Des éraflures, des blessures et des rayures sont constatées sur les coussinets, des brûlures sont possibles du fait du contact avec la chaux, l'eau bouillante, l'acide ou l'alcali. L'évolution sévère est caractérisée par un rejet cutané et des ulcères non cicatrisants.